<strong>Balle perdue 2 réinvente le film d’action<strong>

Balle perdue 2 réinvente le film d’action

Bastons réalistes, courses-poursuites, crissements de pneus, tôle froissée et os brisés sont au programme de Balle perdue 2, présenté en avant-première mondiale, le 26 octobre dernier, au Cinemed.Le scénario du film Netflix reste davantage porté sur le rythme énergique et les scènes d’action que sur l’introspection 

<strong>Nos frangins au Cinemed<strong>

Nos frangins au Cinemed

Pour ce 44ème Cinemed, Rachid Bouchareb revient avec un nouveau film historique qui fait particulièrement écho à l’actualité. Après Indigènes et Hors-la-loi, qui se penche sur la lutte pour l’indépendance en Algérie, Nos frangins retrace un aspect contemporain de l’histoire de l’immigration. Ce film revient sur les morts de Malik 

<strong>Couleurs de l’incendie, avant-première à Cinemed<strong>

Couleurs de l’incendie, avant-première à Cinemed

Clovis Cornillac est venu au 44ème Cinemed pour présenter son dernier film : Couleurs de l’incendie. Cettea adaptation du roman de Pierre Lemaitre raconte, dans la France des années 1930, que la femme d’un banquier se retrouve veuve puis ruinée. Celle-ci va alors tenter de se 

<strong>Rétrospective Francesco Rosi au Cinemed<strong>

Rétrospective Francesco Rosi au Cinemed

Le Cinemed a cette spécificité d’évoquer les enjeux qui traversent les sociétés méditerranéennes contemporaines. Le festival met cette année à l’honneur, le cinéma de Francesco Rosi, qui montre une Italie secouée par la violence sociale et politique de la deuxième moitié du XXème siècle.Leoluca Orlando , 

<strong>Les Repentis au Pays basque <strong>

Les Repentis au Pays basque

Présenté au Cinemed samedi 22 octobre le film Les Repentis plonge dans le contexte de la violence politique au Pays basque. Icíar Bollaín , dont les films sont présentés au Cinemed, propose ici le beau portrait d’une femme qui incarne le courage et le dialogue politique.Dans Les 

<strong> Algeria Alegria tout en sons <strong>

Algeria Alegria tout en sons

C’est un fait : le festival Uzès Danse s’articule comme un écrin à pépites chorégraphiques. Depuis plusieurs années, David Wampach en fait partie. Dans L’Ombrière, salle de spectacle récente, dont la structure de ses gradins, est idéale à l’observation de l’écriture mouvante et plurielle de 

<strong>Dans le rétroviseur de Mariano Pensotti avec Los Años<strong>

Dans le rétroviseur de Mariano Pensotti avec Los Años

Présentée en première française au Printemps des Comédiens, Los Años de Mariano Pensotti montre une existence en deux temps par une scénographie disposée en vis à vis. Sur la scène de l’amphithéâtre d’O, au cœur d’un cube scindé en deux espaces distincts, les protagonistes évoluent 

<strong>Le Bon Air marseillais augmenté <strong>

Le Bon Air marseillais augmenté

C’est ce week-end, entre vendredi 03 et dimanche 05 juin, que la friche Belle de Mai à Marseille accueillera à nouveau le Festival Le Bon Air. À l’aube d’un été qui s’annonce caniculaire, tant par ses températures que par les affiches musicales post-Covid endiablées, l’agence 

<strong>Dans le désert, l’espoir et la radicalité<strong>

Dans le désert, l’espoir et la radicalité

La pièce Dans le désert, l’espoir associe le théâtre, la performance, la danse, le cinéma, la musique afin d’accompagner la lecture de textes éloquents. En effet, ce spectacle découle d’une rencontre entre le philosophe Benoît Bohy-Bunel avec la comédienne Roxane Borgna. L’occasion d’un atelier à partir du livre Symptômes 

<strong> Alex Camilleri : « Ma caméra allait tout le temps vers Jesmark » <strong>

Alex Camilleri : « Ma caméra allait tout le temps vers Jesmark »

Lors de son passage au festival Cinemed, Alex Camilleri est revenu sur l’origine de son long métrage, Luzzu, primé à Sundance dans la catégorie prix d’interprétation masculine. Le réalisateur américano-maltais signe un long métrage au néo-réaliste tout en grâce et finesse, qui met en lumière