Zoom sur l’afrofuturisme au cinéma

<strong>Zoom sur l’afrofuturisme au cinéma <strong>


L’afrofuturisme est désormais sorti des marges de la contre-culture pour influencer la mode, la musique, mais aussi le cinéma. Et c’est tant mieux ! Ressuscité par le blockbuster Black Panther, l’afrofuturisme s’est d’ailleurs un peu aseptisé après son passage par la lessiveuse hollywoodienne. Heureusement, la 43 ème édition de Cinemed a proposé une séance spéciale baptisée Afrofuturistik, qui a offert un revigorant retour aux sources. En effet, cette collection de courts métrages hallucinés met en lumière la créativité de la réalisation africaine.

Pour ainsi dire, l’afrofuturisme ne se contente pas d’associer Afrique et science-fiction dans une mode un peu fourre-tout. Il s’agit plutôt d’une contre-culture qui a émergé dans le contexte du Black Power. L’afrofuturisme imaginant une autre réalité dans laquelle l’absence de colonisation permettrait aux pays africains de développer des capacités technologiques particulièrement originales. C’est dans cet environnement que le courant est adopté par une jeunesse militante biberonnée aux idées intersectionnelles dénonçant toutes les formes d’oppression. 

L’afrofuturisme reste souvent associé à la culture américaine, comme le souligne l’universitaire Mark Déry. Pourtant, des cinéastes africains se sont bel et bien emparé de cette esthétique. Couleurs fluos, musique disco et kitsch assumé composent son univers singulier et identifiable. Dans cette veine, le court-métrage nigérian Hello Rain évoque la création d’une perruque qui produit des éclairs électriques et donnent à des femmes africaines une puissance surnaturelle.

Dans la même exubérance, le court-métrage congolais Zombies combine musique, danse, mode et diverses pratiques artistiques dans une ambiance rétro-futuriste. Enfin, le film de Baloj interroge la société connectée noyée sous les écrans de portable. Ce mouvement culturel en plein renouveau attire désormais la curiosité d’un jeune public, tout en rappelant ses origines fondamentales à sa compréhension. La programmation Afrofuturistik de Cinemed a donc été bienvenue, pour ce rappel ludique et intellectuel.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.