Le festival Cicada prêt à faire résonner Uzès !

Le festival Cicada prêt à faire résonner Uzès !

La saison estivale est lancée ! L’odeur sèche d’une terre aride se fait sentir, le soleil tarde à nous laisser, et ses festivals fleurissent. Pour lancer la période estivale, c’est à Uzès qu’il faudra se rendre ce samedi 27 mai. De 11h à 00h, le Jardin de l’Evêché accueillera la première édition du Cicada Festival. Présentation.

Lorsque l’on parle d’Uzès et de musiques électroniques, on pense forcément aux Electros d’Uzès, qui depuis plus de quinze ans réusssent à attirer une foule de noctambules passionnés. Mais il faudra désormais faire avec le Cicada Festival. Porté par des enfants de la cité, ce projet se veut le produit d’une génération sans limite, pour qui l’expression de soi à travers la musique et les arts es indispensable. Dynamiter la ville où ils ont grandit, c’est ce que cette petite bande d’Uzétiens réalise aujourd’hui.

Pour mettre à l’honneur leur ville, les membres du Cicada ont choisi d’investir un lieu du patrimoine de cette dernière, à savoir le Jardin de l’Evêché. Charismatique, verdoyant et résolument représentatif d’une région chargée d’histoire, cet espace qui prompt à vivre, se chargera de musique et arts visuels, le temps d’une édition inaugurale.

Côté musique, les artistes seront pour la plupart régionaux, avec notamment Luigi Caligo, qui fait partie des organisateurs et qui a grandi à Uzès, mais également James Mac, Longsigh et Avecunk de Montpellier, ou encore Name d’Avignon et Ivan Lavilla et Château de Nîmes. Pas forcément très connus, mais c’est certainement une des raisons d’y aller : une ambiance house, disco et funky, faite par, et pour, les hédonistes. A cette line-up vient se greffer la DJ et chanteuse franco-urugyenne Piu Piu. Reconnue pour ses performances flamboyantes, elle ira chercher l’orgasme dansant, mêlant les genres et brassant les générations de clubbers.

Nous aurons également droit aux performances lives des streets-artistes que sont Madame, Dire, IEA One et Pyrate. Cette première édition se veut grand public et ouverte à tous : entre l’espace dédié aux enfants, les foods-trucks et l’espace chill, les porteurs de ce beau projet n’ont clairement que pour unique prétention celle de nous offrir une journée à la fin de laquelle on se dira : « Vivement le prochain Cicada ! ».

La cigale est prête à résonner. Les places sont en vente ici 

En bonus, voici le set de Luigi Caligo lors de la soirée Parade du 30 avril à l’Antirouille de Montpellier 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *