Une soirée au Festival de Thau avec Vaudou Game et Deluxe

Une soirée au Festival de Thau avec Vaudou Game et Deluxe

Chez Magmaa vous le savez, on adore l’arc méditerranéen, et tous les événements qui s’y déroulent, surtout dès les que les beaux jours arrivent. Alors, direction un rendez-vous qu’on affectionne tout particulièrement : le Festival de Thau, qui se déroule sur plusieurs communes de l’Etang de Thau depuis près de 28 ans.

Une démarche environnementale ludique

Sa particularité repose sur l’association d’une programmation musicale plus que qualitative, à une démarche éco responsable de sensibilisation au développement durable. Pendant la durée du festival se tiennent donc des conférences, et un éco village est accessible sur place. Des animateurs sont même présents à côté des poubelles pour que vous puissiez faire le tri correctement après vous êtes régalé de quelques moules locales ! Le but est aussi de mettre en avant les producteurs locaux et le cadre exceptionnel qu’offre le bassin de Thau.

Des performances musicales envoûtantes

Côté line-up, le festival a déjà accueilli de nombreux artistes renommés, français ou internationaux comme Wax Tailor, Hocus Pocus, Charlie Winston, Catherine Ringer, Hugh Coltman ou encore Grand Corps Malade. Mais également d’autres groupes de différentes cultures et styles musicaux, qu’on est toujours ravis de découvrir sur scène.

Nous étions présents le 21 juillet dernier pour les concerts de Vaudou Game et Deluxe, un groupe que nous suivons depuis un bon moment ! Leur nouvel album, Boys and Girl, à peine sorti le 7 Juin dernier, le groupe enchaîne déjà sur une tournée dans toute la France. 

Vous avez sûrement déjà entendus à la radio Vaudou Game, avec le titre « Pas Contente » notamment. A sa tête, Peter Solo, un chanteur Togolais haut en couleurs. Le style de la formation se veut afro / funk, très groovy, et pour cause : l’oncle de Peter Solo, Roger Damawuzan est lui-même un soul man de la scène togolaise, surnommé le « James Brown de Lomé ». Déjà trois albums à leur actif, tous enregistrés à l’ancienne avec de vieux instruments et de vieux amplis, pour des sons tout droit venus des 70s. Leur dernier album, Otodi, sorti en Novembre dernier ne fait pas exception et nous transporte dans une autre époque. L’album tire son nom du studio même où il a été enregistré, au Togo (OTODI = Office Togolais du Disque), laissé à l’abandon pendant des dizaines d’années et dépoussiéré par le groupe pour l’enregistrement de cet opus. Des rythmes entêtants, voire même envoûtants, et le nom du groupe prend tout son sens. Sur scène, Vaudou Game transmet une énergie folle et le public en redemande. Après plusieurs rappels, ils laissent la place (et un public chaud bouillant) à Deluxe, pour près de deux heures endiablées.

Une entrée en scène sur musique épique, des costumes de toutes les couleurs, une jupe moustache, des franges dorées, une moustache géante en fond de scène… C’est sûr on est au bon endroit ! Le groupe est rôdé, et le public suit en sautant, chantant et même en venant danser sur la scène, invités par Liliboy la chanteuse, pour une battle de danse. Deluxe transmet toujours une énergie incroyable, communique énormément avec le public, et ça paye. Pépé, le trompettiste / saxophoniste du groupe (entre autres) s’offre même un petit séjour parmi les spectateurs, porté par deux techniciens. Un vrai show, où on retrouve de nouveaux mais aussi d’anciens titres du groupe. Leur dernier album compte même de nouvelles collaborations impressionnante : après Mathieu Chedid et Iam sur l’album précédent, c’est au tour d’Oxmo Puccino et C2C de collaborer avec le groupe sur Boys and Girl.

Un festival toujours aussi engagé et un line up toujours aussi qualitatif, le Festival de Thau semble bien déterminé à continuer sur sa lancée, et on a hâte d’y venir à nouveau !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *