5 raisons de ne pas aller à la 20ème édition de Marsatac

5 raisons de ne pas aller à la 20ème édition de Marsatac

Les 15, 16 et 17 juin prochain, le plus célèbre des festivals marseillais revient embraser la cité phocèenne. Après avoir migré du côté du fameux Parc Chanot l’année dernière, Marsatac revient une nouvelle fois poser ses enceintes près du boulevard Michelet et de son Stade Vélodrome. Tu n’as toujours pas pris tes billets ? Oublie, tu vas certainement rien louper.

1/ IAM et les 20 ans de « L’Ecole du Micro d’Argent »

Pour ses 19 ans, le festival avait réunit la Fonky Family, ce qui en soit, ne relève pas de l’exploit, aux vues du nombre de concerts que donnent ces derniers. Mais là, franchement, inviter le plus célèbre des groupes de rap marseillais, qui plus est pour célébrer ses 20 ans, ensemble, c’est limite condescendant. Pour l’occasion, Marsatac a également prévu une scène extérieure, on était pourtant si bien l’an dernier dans nos trois hangars saunas.

2/ Roméo Elvis, Rejjie Snow, Moha La Squale, Lomepal, J.I.D & Earthgang etc

Peu réputé pour sa programmation hip-hop et rap, le festival marseillais nous concocte une nouvelle fois une programmation sans saveur, se situant ainsi de la moyenne général des autres offres. De la Belgique aux Etats-Unis, de la France à l’Irlande, cette année ils ne seront que 12 artistes a représenté un mouvement qui s’essouffle avec le temps et qui, malgré l’émergence de quelques nouveaux talents, ne se hisse qu’au premier rang des genres musicaux dans le monde. Il y en aura donc pour tous les goûts, du rap électrisant de H09909 au post hip-hop langoureux des autres Lord Esperanza et Myth Syzer.

3/ Des projets explosifs

Au-delà d’offrir une programmation élémentaire, les organisateurs se sont payés le luxe d’intégrer à cette édition des artistes aux univers insipides. Quel autre exemple pour mieux imager cette idée que la création inédite Gangue, en partenariat avec DeConcert, qui n’est rien d’autres que la Fédération Internationale des Festivals. Composée de 3 artistes régionaux que sont La Fine Equipe, Haring et Fulgeance, ils ne seront que six derrière leurs machines. Ennuyeux ? Certainement pas plus que les projets des congolais Kokoko! aux sonorités originales ou du groupeAloha Orchestra et de son hédonisme perfide. Subséquemment, que dire de Ross From Friends, ce jeune anglais ayant grandi à Moscou et découvrant la musique via un clavecin offert par son oncle: aujourd’hui, il compose une musique électronique empreinte de force
multiples. Quelle tristesse.

4/ Au dessus, le soleil

On le sait, ça vous chatouille le ventre, vous vous dites que c’est absolument une bonne idée, qu’ils auraient du y pensé avant, que danser les pieds nus dans le sable c’est excitant et que profiter d’un couché de soleil avec en fond sonore Jennifer Cardini c’est presque érotique. Habitué à déjà deux « jours » de festivals, ce qui en soit est beaucoup trop long, Marsatac nous propose cette année une troisième journée sur la Plage du Petit Roucas. Au programme : coup de soleil, du sable partout quand vous allez rentrez chez vous, insolation . Vous pourrez à la limite vous consoler dans les bras de Ellen Alien, Or:La et Rorre Ecco pour un dimanche électro.

5/ Du classique efficace

Comme tout bon festival qui se respecte, le line-up de ce 20ème épilogue est vraiment garni d’artistes que l’on peut retrouver sur d’autres plateaux durant tout l’été, mais également des figures emblématiques marseillaises. IAM n’en faisant pas parti, on songe évidemment à Nasser et leurs cocktails électro-rock ou encoreHungry 5, composé de Worakls, Nt’o et Joachim Pastor, pour un set minimal mélodieux. Au rayon « artistes de seconde zone », on retrouvera les débutants que peuvent être les allemands Paul Kalkbrenner et Boris Brejcha, la russe Nina Kraviz, le Nekfeu national ou encore Sam Pagnini et Bicep. A découvrir, vraiment !

Nota bene pour tous les lecteurs (vous ne pourrez pas dire que c’était pas écrit) : n’oubliez pas de créer un compte cashless. Sur ce, on ne vous dit pas à ce week-end !

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *