Le Yurbban, oasis urbaine barcelonaise

Le Yurbban, oasis urbaine barcelonaise

Situé entre le luxuriant parc de la Ciutadella et le centre historique (Barrio gotico), l’hôtel Yurbban se déploie comme une oasis au coeur de Barcelone. Dans les rues empreintes de Modernisme catalan dont l’Arc de Triomf représente l’un des exemples les plus éclatants, les tuiles vernissées se mêlent aux balcons en fer forgé, sous le soleil omniprésent. Avec sa devanture à l’épure sombre, le Yurbban signe le style d’un renouveau culturel.

Dans le hall d’entrée, l’arrivée du visiteur s’accompagne d’un verre d’une excellente sangria, que l’on prend plaisir à trinquer dès le début d’après-midi.

Bercé par une lumière tamisée, l’ensemble du rez-de-chaussée épouse les contours d’un véritable cabinet de curiosité aux lignes contemporaines, où le mobilier de bois clair se marie aux miroirs tout droit sortis d’un intérieur des années 70.

Si le Yurbban offre une esthétique soignée et singulière, il regorge également de menus détails qui font tout son charme.

De multiples citations, aphorismes et injonctions parsèment les murs et écrans de l’établissement, façon labyrinthe dont la gouaille et l’ironie n’ont rien à envier aux meilleures pages de Lewis Carroll.

On se perd ainsi dans l’hôtel avec l’émerveillement d’un enfant lâché un jour de Pâques dans un jardin garni d’oeufs en chocolat.

 

Dans cet ordre d’idée, la chambre double ne démérite pas. Du couvre lit aux motifs pied de poule au chien en peluche comme décoration murale, la signature du Yurbban trouve sa source dans le mariage de la nostalgie et du contemporain, du dérisoire et du matériau noble.

Il est aussi très plaisant de trouver une vasque de marbre clair dans la salle de bain, scindée en un pan ouvert sur le reste de la chambre et un autre composé d’une immense douche italienne.

Mais c’est au tout dernier étage de l’hôtel qu’il faut admirer l’époustouflante vue à 360°, qui embrasse la plage, le parc de Tibidabo, la Sagrada Familia et la Torre Agbar.

En contrebas, les centaines de terrasses aux tomettes ocre, occupées de verdure et d’humains, apparaissent comme indices de la vocation solaire de la capitale catalane.

C’est un spectacle absolu, qui ferait oublier que les heures tournent et qu’une multitude d’endroits sublimes restent à visiter, à quelques encablures.

On s’arrête avec bonheur à Cappukccino pour déguster chocolat et churros. Puis c’est à pied et sous le soleil printanier que l’on se balade dans le dédale des rues du barrio gotico, jusqu’à la cathédrale Santa-Creu (Sainte Croix) dans laquelle on peut admirer les 13 oies dans le jardin du cloître.

Après un détour par les célèbres ramblas et le port, la traversée du très beau parc de la Ciutadella permet de revenir au Yurbban par le plus charmant des chemins.

 

De retour sur le toit-terrasse pour le coucher du soleil, il est possible de regarder les lumières de Barcelone se modifier lentement, lorsque commencent à clignoter les éclairages aux quatre coins du panorama.

Cette contemplation absolue s’émaille des divers bruits de la ville, qui s’évanouissent les uns après les autres, sous nos pieds. Au point d’y entamer une sieste. Après cette pause intime et sensible, l’osmose de cette belle parenthèse laisse un souvenir merveilleux.

 

 

Le Yurbban sait indéniablement marier le sublime et la convivialité.

D’ailleurs, le hall accueille dès la nuit tombée, le Wine o’clock, rendez-vous quotidien, qui rassemble les clients autour de bonnes bouteilles de vin et de fromage manchego.

C’est toujours dans ce cadre feutré que l’on dîne d’une excellente cuisine locale et que l’on retrouve le lendemain l’endroit pour un copieux petit-déjeuner, avant de retourner dans le coeur battant de la culture et de la douceur de vivre barcelonaise.

 

Yurbban Trafalgar

Carrer de Trafalgar, 30, 08010 Barcelona

Réservations ici



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *